Un mot de Michael

Michael a la gentillesse de nous adresser quelques mots à nous en particulier, les Aigles français. Je choisis de vous donner ses mots en anglais et de les traduire en dessous… un peu comme dans les séminaires !

Here are a few words for your French bloggers.

Inner-exercises are not meditations. To meditate is to quieten the mind, still the thoughts. Meditation is passively active. Inner-exercises are far more actively active. It requires using emotional imagination. People have the idea today that what you imagine is not real. Nothing could be further from the truth. Most people’s whole life is the result of their unrealised emotional imagination. Imagination is the stuff of creation.

When you do an inner-exercise of mine, I am guiding you into various ways of using the imagination to work with the differing levels of the emotions. This is an aid toward achieving emotional balance. There are three emotional levels; the higher level . . . when life is very good; the middle level  . . . when life is okay, fine: and the lower level . . . when life is not bad, could be better. When, in the inner-exercise you make peace with the middle and lower levels of emotions, it begins to reflect in your personal life. Why? Because the metaphysical always precedes the physical.

In Love and Light, Michael

Voici quelques mots de Michael écrits à l’intention spéciale des Aigles de la Vallée :

« Les exercices d’intériorité ne sont pas des méditations. Méditer, c’est tranquilliser l’esprit, arrêter les pensées. La méditation est active passivement. Les exercices d’intériorité sont actifs bien plus activement. Cela requiert l’imagination émotionnelle. Les gens ont cette idée aujourd’hui que ce qu’on imagine n’est pas réel. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. La vie entière de la plupart des gens est le résultat de leur imagination émotionnelle sans qu’ils s’en rendent compte. L’imagination est le terreau de la création.

Quand vous faites l’un de mes exercices d’intériorité, je vous guide dans les divers moyens d’utiliser votre imagination pour travailler avec les différents niveaux des émotions. C’est une aide pour atteindre l’équilibre émotionnel. Il y a trois niveaux émotionnels : le plus haut, quand la vie est très bonne, le moyen quand la vie est OK, assez bonne, le plus bas quand la vie est pas mal, pourrait être meilleure. Quand, dans l’exercice d’intériorité, vous faites la paix avec les niveaux moyens et bas des émotions, cela commence à se refléter dans votre vie personnelle. Pourquoi ? Parce que le métaphysique précède toujours le physique.

Dans l’Amour et la Lumière, Michael »